Réflexion sur l'organisme d'animation de la M.D.A.

Après l'élaboration du règlement intérieur, cette nouvelle réunion avait pour objet d'imaginer le futur organisme d'animation de la Maison des Associations.

En préambule, Maïté MARQUIÉ et Christophe LACÔME tiennent à préciser que, pour la Mairie, il ne peut s'agir d'un « Conseil de la vie associative », que cet organisme n'aura qu'un rôle consultatif et n'aura pas compétence pour la gestion, qui sera exclusivement municipale.
(mais ce « conseil » n'aura pas non plus son mot à dire sur le forum associatif annuel, bien que se déroulant à la M.D.A.)

1) - Objectifs
Du débat, il ressort que les objectifs partagés de cet organisme pourraient être de faire le point sur les problèmes de fonctionnement de la M.D.A.
Mais il ne faudrait pas se cantonner aux seuls problèmes matériels (A.M.D.). Il faudrait également favoriser les échanges, la dynamique associative, le travail en réseau, fédérer l'action des associations, imaginer une mutualisation des moyens, valoriser les actions et les activités associatives, le bénévolat (Maïté MARQUIÉ).

2) - Rôle
Le rôle pourrait être de formuler des propositions d’animation et de services pour les associations, mais aussi d'imaginer les améliorations, transformations ou extensions de la M.D.A.

Il faudrait aussi faire le lien avec la charte et le règlement intérieur (UTLIB, Trans'Lib).

L'idée d'« évaluations » et d'« indicateurs » de fonctionnement est avancée, mais soulève des réserves associatives, d'où la nécessité de préciser le concept...

3) - Composition
Au niveau de la composition de ce « conseil », est ressortie l'idée d'une désignation de 2 représentants d'associations par collège associatif (culture, bien-être, social, patriotique, etc.) et par tirage au sort. Le renouvellement se ferait par moitié tous les 2 ans, sur la liste des associations qui ont fait acte de candidature.

L'idée est de faire tourner les associations dans le « conseil » afin de le renouveler.

Le groupe de travail actuel assurerait le démarrage du « conseil » et la transition entre l'avant projet et le premier fonctionnement de la M.D.A. Les réunions auraient un rythme trimestriel.

Côté Mairie, le groupe de travail imagine 2 élus avec des suppléants, le responsable de la M.D.A. et un représentant du personnel de la M.D.A. La présence des référents de quartier dans ce « conseil » ne semble pas s'imposer au groupe de travail.

Une réunion préparatoire pour la mise en place du « Conseil de la Maison des Associations » (appellation qui semble tenir la corde) se tiendra le mardi 28 août à 18h en mairie.

Ensuite, la première réunion plénière pourrait se tenir vers la fin novembre 2012. Elle serait présidée par l'élu responsable et le secrétariat assuré par le service municipal d'appui à la démocratie participative.

Enfin, la présidence et le secrétariat seraient assurés par rotation par l'un(e) quelconque des membres. Ils seraient élu(e)s à la fin de chaque réunion.



Point sur les travaux

Les travaux suivent leur cours. La marge de sécurité de 15 jours est consommée, mais l'objectif d'une livraison de la 1ère tranche de travaux au 14 septembre 2012 est maintenu.

Trans'Lib ne met pas au placard la proposition qui avait été faite d'un point avec l'architecte concernant les choix de matériaux.